Logo

Syndicat général de l'Éducation nationale


SGEN-CFDT de l’Académie de Créteil

  • Accueil
  • > Politiques
  • > Actualités
  • 19 octobre 2013

    Non à l’extrême-droite dans l’Education nationale

    Le samedi 12 octobre, Marine Le Pen a lancé le « Collectif Racine », élément du Rassemblement Bleu Marine, et regroupant quelques dizaines d’enseignants sur plus de 800 mille.

    Les valeurs défendues par ce collectif d’enseignants d’extrême-droite sont contraires à celles au nom desquelles nous agissons au quotidien : l’égalité des droits, la lutte contre les discriminations, la tolérance, la solidarité. Cette action a pour objectif de former des individus libres déployant leurs talents dans une société démocratique.

    La lecture du manifeste du collectif Racine, les textes publiés sur son site dessinent d’autres valeurs : hiérarchie, autoritarisme, chauvinisme. Le projet éducatif qui s’y déploie vise à fabriquer des individus entièrement soumis à l’autorité de l’État, en faisant des sujets et non des citoyens. C’est un projet éducatif dont nous affirmons qu’il est d’extrême-droite.

    Nous appelons les personnels de l’Éducation Nationale à la plus grande vigilance antifasciste, à rejeter et à dénoncer toute action ou initiative du « Collectif Racine » et à se mobiliser contre les idées d’extrême-droite et les structures et partis qui lui sont liés.



     

     

    À télécharger