Deprecated: Function ereg() is deprecated in /var/www/vhosts/sgencreteil.ouvaton.org/httpdocs/ecrire/inc/lang.php on line 32 Deprecated: Function ereg_replace() is deprecated in /var/www/vhosts/sgencreteil.ouvaton.org/httpdocs/ecrire/inc/acces.php on line 38 Deprecated: Function ereg_replace() is deprecated in /var/www/vhosts/sgencreteil.ouvaton.org/httpdocs/ecrire/inc/acces.php on line 39 Deprecated: Function ereg_replace() is deprecated in /var/www/vhosts/sgencreteil.ouvaton.org/httpdocs/ecrire/inc/acces.php on line 40 Deprecated: Function ereg() is deprecated in /var/www/vhosts/sgencreteil.ouvaton.org/httpdocs/ecrire/inc/flock.php on line 60 Deprecated: Function ereg() is deprecated in /var/www/vhosts/sgencreteil.ouvaton.org/httpdocs/ecrire/inc/filtres.php on line 560 Deprecated: Function ereg() is deprecated in /var/www/vhosts/sgencreteil.ouvaton.org/httpdocs/ecrire/inc/filtres.php on line 561 Deprecated: Function ereg() is deprecated in /var/www/vhosts/sgencreteil.ouvaton.org/httpdocs/ecrire/inc/filtres.php on line 609 Deprecated: Function ereg() is deprecated in /var/www/vhosts/sgencreteil.ouvaton.org/httpdocs/ecrire/inc/filtres.php on line 619 Deprecated: Function ereg() is deprecated in /var/www/vhosts/sgencreteil.ouvaton.org/httpdocs/ecrire/inc/texte.php on line 1419 Deprecated: Function ereg() is deprecated in /var/www/vhosts/sgencreteil.ouvaton.org/httpdocs/ecrire/inc/texte.php on line 1419 SGEN-CFDT de l’Académie de Créteil : Comité technique académique du 16 janvier 2014
Logo

Syndicat général de l'Éducation nationale


SGEN-CFDT de l’Académie de Créteil

  • Accueil
  • > Comités Techniques
  • 25 janvier 2014

    Comité technique académique du 16 janvier 2014


    Notre déclaration


    On y étudiait les moyens attribués à l’académie tant pour le premier degré que pour le second degré.
    Si quelques efforts ont été consentis dans le premier degré, le taux d’heures sup augmente dans le second degré.


    380 emplois créés dans le 1er degré, 170 dans le second degré, ainsi que 9 postes de CPE et 2 postes d’infirmières et un d’assistant social. Les chiffres de la rentrée 2014 qui nous parviennent ne peuvent s’interpréter qu’en contexte. Le pays ne sort pas de la crise économique. Étant donné les contraintes budgétaires lourdes qui pèsent sur le budget national, Créteil n’est pas l’académie qui s’en sort le plus mal. Nous notons, en particulier, la très légère augmentation du P/E dans deux départements de l’académie dont celui de la Seine et Marne qui rattrape enfin celui du Val de Marne.
    Au vu, cependant, de la progression des effectifs que nous accueillerons l’an prochain et de la prise en compte des remplacements, on peut douter malgré tout que toutes les priorités de la refondation puissent être mises en place dans le premier degré. Pour mémoire, il s’agit en particulier d’améliorer la scolarisation des moins de trois ans et d’affecter plus de maîtres que de classes …

    La refondation, selon nous, doit d’abord être porteuse d’espoirs, en ce sens elle n’est pas affaire que de moyens mais aussi de réflexion, d’innovation pédagogiques et certainement encore d’une autonomie bien pensée et bien gérée. Nous sommes de ceux qui regrettent que les négociations métiers ne soient pas allées plus loin en ce domaine. Nous voudrions donc que les moyens alloués soient ceux qui permettent d’améliorer l’existant. Si les chiffres qui sont ici annoncés mettent un terme à la dégradation, ils ne permettent pas d’assurer une visible amélioration, tant dans le premier degré que, dans le second où le nombre d’heures supplémentaires, il faut le souligner, augmente malheureusement encore. Or l’augmentation des heures supplémentaires n’est jamais le signe d’une amélioration des conditions de travail. Certaines questions se posent : quelles seront, par exemple, les possibilités réelles de remplacement en particulier dans le premier degré ? Quelles seront les possibilités d’améliorer la formation dans ce même premier degré ?

    Nous prenons donc positivement acte de la création de ces postes. Nous rappelons cependant que l’académie accueille chaque année des milliers d’élèves supplémentaires et que ceux-ci doivent pouvoir bénéficier des mesures de la refondation.
    Par conséquent, nous vous interrogeons sur ce qui sera effectivement fait dans les écoles et les collèges relevant de l’éducation prioritaire : vous indiquez qu’une liste nous sera communiquée, mais quelles seront les mesures concrètes qui seront prises ? Sur ce point nous souhaitons des réponses précises. Nous souhaitons aussi qu’un point soit fait sur les mesures qui doivent permettre de prendre en charge les enfants en difficulté scolaire et les enfants porteurs de handicap.
    Concernant les CIO de l’académie, nous regrettons très vivement qu’aucune information ne soit donnée sur l’évolution de leur implantation et de leur financement. Nous vous demandons donc des informations sur ce point.

    Il faut aussi parler de la formation tout au long de la vie. Nous estimons être au milieu du gué en ce qui concerne les négociations des personnels de GRETA qui patinent très nettement au niveau national. Nous pensions que les procédures de gestion des différents GRETA de l’académie allaient vers l’harmonisation : nous en sommes de moins en moins certains. Qu’en sera-t-il pour nos collègues à la rentrée prochaine ?

    Enfin nous voulons évoquer la situation des enfants que le maire de Rubelles, en Seine et Marne, refuse, une fois encore, de scolariser. La CFDT de Seine et Marne fait le choix dans un premier temps de dialoguer avec la préfète de ce département, le Sgen-CFDT de l’académie de Créteil, quant à lui, vous demande Madame la Rectrice et Madame la Directrice académique de Seine et Marne de mettre tout en œuvre pour que le maire de Rubelles inscrive les élèves qui en ont le droit dans les classes de sa commune.



     

     

    À télécharger