Logo

Syndicat général de l'Éducation nationale


SGEN-CFDT de l’Académie de Créteil

  • Accueil
  • > Politiques
  • > Actions
  • 4 novembre 2006

    Lecture : une motion à faire voter en Conseil d’école et en Conseil des maîtres

    L’enseignement et l’apprentissage de la lecture peuvent et doivent être améliorés. Mais les discours du ministre, en contradiction avec les textes règlementaires qu’il a lui-même signés, ne créent pas les conditions de cette amélioration.
    - C’est pourquoi le Sgen-CFDT, avec les organisations signataires du document "Apprendre à lire : pas si simple", propose aux conseils d’école d’adopter la motion ci-dessous.

    Le conseil d’école de .................................

    considère que la réussite des enfants passe par l’instauration d’un climat de confiance entre les parents d’élèves et les enseignants. Climat de confiance que les responsables de l’Éducation nationale doivent favoriser et non remettre en cause. Elle ne passe ni par un retour aux méthodes du passé, ni par le simplisme pédagogique, ni par l’autoritarisme.

    L’apprentissage initial de la lecture peut et doit être amélioré. C’est en procédant à des recherches rigoureuses, en renforçant la formation et l’accompagnement des enseignants, en améliorant les conditions d’enseignement et d’apprentissage que l’École peut développer les compétences des élèves en lecture.

    Or, les prises de position publiques du ministre de l’Éducation Nationale, par leur simplisme et leur autoritarisme, ne respectent ni les parents, ni les enseignants. De plus, elles ne sont pas conformes aux programmes.

    C’est pourquoi le conseil d’école de .............................
    demande au Ministre de l’Éducation de cesser de caricaturer l’enseignement de la lecture et la formation des enseignants, et d’arrêter d’entretenir d’injustes suspicions au sein de l’École.

    À .........................., le .../ ... / 2006


    Motion à adresser à M. l’Inspecteur d’Académie, avec un double :
    - aux organisations syndicales,
    - aux organisations de parents d’élèves
    - aux organisations signataires du texte "Apprendre à lire : pas si simple".