Logo

Syndicat général de l'Éducation nationale


SGEN-CFDT de l’Académie de Créteil

  • Accueil
  • > ECOLES
  • > Enseignement spécialisé
  • > Enseignement spécialisé dans le Val-de-Marne
  • 10 février 2007

    Combien d’enseignants référents pour la scolarisation des enfants handicapés (ERSH) dans le Val-de-Marne en 2007 ?

    Les membres du CDEN ont reçu pour toute information le tableau ci-dessous avec cette seule précision : 10 demi postes second degré seront ouverts, soit un demi-poste par district.

    Où sont implantés les ERSH ?

    Cette répartion semble plus soucieuse de répondre aux découpages administratifs qu’aux besoins :
    - combien y a t-il d’enfants handicapés à suivre dans chaque ville ?
    - combien sont en établissements spécialisés, en classes spécialises, en classes ordinaires, à leur domicile ?
    - combien en maternelle, en élémentaire, en collège ?
    - combien de handicapés mentaux, de handicapés visuels, de handicapés moteur, de handicapés auditifs ?

    Les précisions apportées par l’IA restent très insuffisantes pour comprendre comment le dispositif va fonctionner l’an prochain.

    Implantation des postes d’enseignants référents (ERSH)
    (Document CDEN du 7 février 2007) 
    Villes
    Circonscriptions premier degré
    Districts second degré
    Nombre de postes ERSH
    Circonscriptions de rattachement
     BRY
    18
    1
    4
    15
     FONTENAY
    15
     NOGENT
    8
     PERREUX
    9
     SAINT MANDE
    8
     VINCENNES
    8
     CHAMPIGNY
    9 et 18
    2
    3
    18
     CHENNEVIERES
    16
     ORMESSON
    10
     PLESSIS TREVISE
    16
     QUEUE EN BRIE (LA)
    16
     VILLIERS
    25
     JOINVILLE
    25
    3
    2
    7
     SAINT MAUR
    7
     BONNEUIL
    24
    4
    3
    23
     CRETEIL
    6 et 23
     ALFORTVILLE
    5
    5
    1
    20
     CHARENTON 
    5
     MAISONS ALFORT
    20
     SAINT MAURICE
    25
     IVRY
    3
    6
    3
    3
     VITRY
    4 et 19
     ARCUEIL
    1
    7
    2
    2
     GENTILLY
    1
     KREMLIN BICETRE
    22
     VILLEJUIF
    2
     CACHAN
    1
    8
    2
    12
     CHEVILLY
    4
     FRESNES
    12
     HAY LES ROSES (L’)
    22
     RUNGIS
    12
     ABLON
    11
    9
    3
    13
     CHOISY LE ROI
    13
     ORLY
    13
     THIAIS
    12
     VILLENEUVE LE ROI
    11
     BOISSY
    17
    10
    2
    17
     LIMEIL
    17
     MANDRES
    17
     MAROLLES
    10
     NOISEAU
    10
     PERIGNY
    17
     SANTENY
    10
     SUCY
    10
     VALENTON
    24
     VILLECRESNES
    17
     VILLENEUVE ST G.
    11

    L’arrêté du 17 août 2006 définit les secteurs d’intervention des enseignants référents de la façon suivante :

    Article 5 _ Le nombre d’enseignants référents dans un département est arrêté annuellement par l’inspecteur d’académie, directeur des services départementaux de l’éducation nationale, selon les critères précisés ci-dessous :
    - le nombre total d’élèves scolarisés dans le département ;
    - le nombre moyen de dossiers concernant des élèves handicapés et ayant fait l’objet d’une décision pendant les trois dernières années ;
    - le “coefficient de dispersion” défini comme étant le rapport entre le nombre de communes comprenant un ou des établissements (scolaires, sanitaires ou médico-sociaux) fréquentés par des élèves handicapés et le nombre total de communes dans le département ;
    - le nombre de classes d’intégration scolaire (CLIS) et d’unités pédagogiques d’intégration (UPI) dans le département par rapport au nombre total de classes dans le premier degré et de divisions dans le second degré ;
    - le nombre de places en CLIS pour 1 000 élèves dans le premier degré et le nombre de places en UPI pour 1000 élèves dans le second degré ;
    - le nombre d’établissements sanitaires et médico-sociaux du département accueillant des enfants ou des adolescents.

    Aucune de ces données n’ont été communiquées dans les instances prévues pour donner un avis (CTPD et CDEN)