Logo

Syndicat général de l'Éducation nationale


SGEN-CFDT de l’Académie de Créteil

  • Accueil
  • > Dossiers
  • > Hygiène et sécurité
  • 6 mars 2007

    Les accidents dans l’enseignement primaire


    Rapport 2006 de l’observatoire national de la sécurité

    Depuis 1995, l’Observatoire national de la sécurité des établissements scolaires et d’enseignement supérieur recense les données pour étudier la nature des accidents corporels dont sont victimes les élèves.

    Rappelons que l’Observatoire ne prend en compte que les accidents ayant eu pour conséquence, a minima, un acte médical (consultation, soin, radio,...).

    Quelques éléments de l’étude de l’ONS

    Dans l’enseignement primaire, 22 572 dossiers d’accidents ont été ouverts durant l’année 2005/2006.
    La fréquence d’accident en primaire est de 0,33% (0,26 en maternelle, 0,39 en élémentaire 0,43 en Clin, Clad, Clis) soit 1 accident pour 303 élèves, un taux en baisse (0,43% en 2004/2005).
    2,8 % des accidents surviennent durant une sortie éducative ou un voyage, 1% durant une classe transplantée, la très grande majorité 96,2% en situation habituelle.

    Bien qu’il y ait 48,8% de filles et 51,2% de garçons, ces derniers sont sur-représentés avec jusqu’à 62% des dossiers au niveau des moyenne et grande section de maternelle, le taux diminuant régulièrement ensuite pour atteindre 52,7% en CM2.

    - La nature de l’activité
    La grande majorité des accidents (83%) survient en dehors des activités d’éducation physique et sportive. Le moment de survenue est la récréation pour 72%.
    La petite section et le CP sont les niveaux les plus touchés (3,4% ; de 1,4 % à 2,5 % pour les autres sections).
    Les accidents en EPS représentent 13,8% des accidents en préélémentaire, 23,1% en élémentaire et 31,8% en Clis. Les chiffres sont en augmentation par rapport à l’année précédente. Pour les filles, ces accidents surviennent surtout en CE2, CM1 et CM2.
    En maternelle, les accidents en gymnastique sont les plus fréquents. En élémentaire, c’est la course.

    À noter
    Le taux important d’accidents survenus en natation en CP et CE1 : plus de 64% surviennent au niveau du bassin et environ 36% aux abords.

    - Localisation des dommages corporels
    De la petite section au CP, les localisations les plus fréquentes sont la face, les dents puis le crâne. Du CE1 au CM1, les dommages aux dents sont les plus nombreux.
    À partir du CE1, les dommages aux chevilles augmentent pour devenir majoritaires en CM2.
    Les accidents dans les sanitaires touchent majoritairement les doigts et la face. Une porte intervient dans 35% des cas.

    - La nature des lésions
    Jusqu’au CE1, les plaies sont majoritaires. Du CE2 au CM2, les traumatismes des os et des articulations augmentent rapidement avec l’âge (ils sont majoritaires en EPS).

    - La gravité
    741 hospitalisations ont été déclarées, soit 3,4% du total des accidents (avec un pic en CP). 16,3% des hospitalisations surviennent en EPS.