Deprecated: Function ereg() is deprecated in /var/www/vhosts/sgencreteil.ouvaton.org/httpdocs/ecrire/inc/lang.php on line 32 Deprecated: Function ereg_replace() is deprecated in /var/www/vhosts/sgencreteil.ouvaton.org/httpdocs/ecrire/inc/acces.php on line 38 Deprecated: Function ereg_replace() is deprecated in /var/www/vhosts/sgencreteil.ouvaton.org/httpdocs/ecrire/inc/acces.php on line 39 Deprecated: Function ereg_replace() is deprecated in /var/www/vhosts/sgencreteil.ouvaton.org/httpdocs/ecrire/inc/acces.php on line 40 Deprecated: Function ereg() is deprecated in /var/www/vhosts/sgencreteil.ouvaton.org/httpdocs/ecrire/inc/flock.php on line 60 Deprecated: Function ereg() is deprecated in /var/www/vhosts/sgencreteil.ouvaton.org/httpdocs/ecrire/inc/filtres.php on line 560 Deprecated: Function ereg() is deprecated in /var/www/vhosts/sgencreteil.ouvaton.org/httpdocs/ecrire/inc/filtres.php on line 561 Deprecated: Function ereg() is deprecated in /var/www/vhosts/sgencreteil.ouvaton.org/httpdocs/ecrire/inc/filtres.php on line 609 Deprecated: Function ereg() is deprecated in /var/www/vhosts/sgencreteil.ouvaton.org/httpdocs/ecrire/inc/filtres.php on line 619 Deprecated: Function ereg() is deprecated in /var/www/vhosts/sgencreteil.ouvaton.org/httpdocs/ecrire/inc/texte.php on line 1419 Deprecated: Function ereg() is deprecated in /var/www/vhosts/sgencreteil.ouvaton.org/httpdocs/ecrire/inc/texte.php on line 1419 SGEN-CFDT de l’Académie de Créteil : Lutte contre l’absentéisme en LP : à quand une vraie politique ?
Logo

Syndicat général de l'Éducation nationale


SGEN-CFDT de l’Académie de Créteil

  • Accueil
  • > Initiatives franciliennes
  • 6 octobre 2009

    Lutte contre l’absentéisme en LP : à quand une vraie politique ?


    Sur la forme, le Sgen-CFDT regrette que l’information sur l’expérimentation pour lutter contre l’absentéisme en LP dans 3 établissements de l’académie de Créteil ait été menée sans suffisamment de concertation à tous les niveaux.
    Sur le fond, comment ne pas craindre un jeu dangereux ?


    Courant septembre, nous avions été contactés par des collègues d’un des établissements concernés. Suite à des interrogations sur un projet visant l’assiduité des élèves, nous avions pris l’attache de la chargée de mission pilotant le projet. Nos informations ultérieures faisaient état d’un faible avancement du projet sur le terrain. Les échanges avec ces collègues ainsi que les informations alors obtenues laissaient penser qu’il y avait encore bien des éléments à décider avant une mise en œuvre ...
    On ne peut que déplorer le manque de communication et de concertation qui ont prévalu. Car, même si l’expérimentation proposée émane du haut commissaire à la jeunesse, il est anormal que ce qui est présenté comme un projet entre des partenaires se mette en place sans que les équipes éducatives des établissements concernés aient eu réellement la possibilité de se concerter, de participer à l’élaboration d’une réflexion et d’action pour lutter contre l’absentéisme.

    Surtout, comment ne pas craindre un jeu dangereux dans le fait de proposer aux élèves un "projet financé" qui peut tourner court à n’importe quel moment de l’année ?
    Cette mesure qui ne manquera donc pas de poser de grosses difficultés de mise en place et de gestion ne se fonde pas, comme pour d’autres expérimentations, sur la motivation des élèves dans leurs activités scolaires. En ne jouant que sur le comportement des élèves et non sur les valeurs qu’ils devraient construire et mettre en œuvre, elle ne s’attaque en aucune façon au problème de fond. Elle ne peut guère contrebalancer les tendances lourdes que sont le manque de débouchés et de sens des parcours scolaires et des difficultés propres à la voie professionnelle.

    Le Sgen-CFDT reste convaincu que la politique nationale doit s’attaquer aux causes profondes des principales raisons de l’absentéisme et à ce titre avoir le courage de réformer le système éducatif français et prendre aussi des mesures contre la crise qui touche encore plus fortement les jeunes et en priorité les moins diplômés. Cette mesure ponctuelle ne peut nous satisfaire car elle n’offre pas de raison réelle aux élèves de se projeter dans l’avenir.

    Pour le Sgen-CFDT, donner la priorité à la jeunesse et à son éducation doit reposer non seulement sur la présence des élèves mais une présence qui ait du sens pour eux et pour les adultes qui œuvrent à leurs côtés. Il faut permettre aux équipes d’analyser les causes de l’absentéisme et du manque de motivation des élèves mais aussi de proposer et de construire des actions, dans le cadre de leurs missions, de nature à permettre une implication des élèves dans leurs études et travailler de façon encore plus personnalisée sur les projets d’orientation des élèves.

    Télécharger le communiqué mis en forme pour affichage