Deprecated: Function ereg() is deprecated in /var/www/vhosts/sgencreteil.ouvaton.org/httpdocs/ecrire/inc/lang.php on line 32 Deprecated: Function ereg_replace() is deprecated in /var/www/vhosts/sgencreteil.ouvaton.org/httpdocs/ecrire/inc/acces.php on line 38 Deprecated: Function ereg_replace() is deprecated in /var/www/vhosts/sgencreteil.ouvaton.org/httpdocs/ecrire/inc/acces.php on line 39 Deprecated: Function ereg_replace() is deprecated in /var/www/vhosts/sgencreteil.ouvaton.org/httpdocs/ecrire/inc/acces.php on line 40 Deprecated: Function ereg() is deprecated in /var/www/vhosts/sgencreteil.ouvaton.org/httpdocs/ecrire/inc/flock.php on line 60 Deprecated: Function ereg() is deprecated in /var/www/vhosts/sgencreteil.ouvaton.org/httpdocs/ecrire/inc/filtres.php on line 560 Deprecated: Function ereg() is deprecated in /var/www/vhosts/sgencreteil.ouvaton.org/httpdocs/ecrire/inc/filtres.php on line 561 Deprecated: Function ereg() is deprecated in /var/www/vhosts/sgencreteil.ouvaton.org/httpdocs/ecrire/inc/filtres.php on line 609 Deprecated: Function ereg() is deprecated in /var/www/vhosts/sgencreteil.ouvaton.org/httpdocs/ecrire/inc/filtres.php on line 619 Deprecated: Function ereg() is deprecated in /var/www/vhosts/sgencreteil.ouvaton.org/httpdocs/ecrire/inc/texte.php on line 1419 SGEN-CFDT de l’Académie de Créteil : Dialogue social dans le 94 : un cas d’école, Les Chalets à St Maur.
Logo

Syndicat général de l'Éducation nationale


SGEN-CFDT de l’Académie de Créteil

  • Accueil
  • > ECOLES
  • 10 octobre 2009

    Dialogue social dans le 94 : un cas d’école, Les Chalets à St Maur.

    Etat des lieux

    Charmante petite école (5 classes en élémentaire, 4 en maternelle) située à St Maur, dans une boucle de la Marne, l’école des Chalets, dont l’équipe est stable depuis quelques années, aurait tout pour ne pas faire parler d’elle, sauf que….

    Reprenons depuis le début :

    L’école des Chalets, située en face de la seule grosse cité de St Maur, coincée entre la Marne et Créteil, accueille une population proche d’une école ZEP. Sa situation géographique ne lui permettra jamais d’obtenir cette qualification. Les dérogations sont accordées vaille que vaille chaque année, malgré force démentis, rendant un peu plus illusoire la mixité sociale. La directrice est demi-déchargée, car en zone banale. Le RASED intervient au maximum de ses possibilités dans ses trois composantes.

    Mais qu’est-ce qu’ils veulent ?

    Devant les difficultés inhérentes à ce type d’école, l’équipe enseignante a revendiqué l’an passé une décharge complète exceptionnelle pour la directrice, eu égard au double travail (maternelle +élémentaire) lié à cette école fusionnée ainsi que l’attribution d’un moyen supplémentaire.

    Ces revendications furent d’abord portées à l’IEN qui les refusa en bloc arguant du fait qu’à St Maur il n’y avait pas d’école difficile et refusant d’assimiler Les Chalets à une école ZEP. L’IEN ne comprenait pas nos demandes car, pour elle, la présence du RASED et d’une collègue en situation de réadaptation constituaient des moyens supplémentaires.

    Devant ce refus sec, l’équipe en informa le Conseil d’école. Les parents soutinrent les revendications enseignantes et, surprise, la mairie aussi. La nouvelle équipe municipale (UMP), issue des dernières élections, avait clairement indiqué qu’elle voulait restaurer l’image de marque des Chalets. Son maire ainsi que ses adjoints avaient d’ailleurs fait le déplacement à l’école le jour de la rentrée 2008.

    Le SGEN-CFDT 9-3-4 intervient...

    Un dossier revendicatif fut alors monté par l’équipe enseignante avec l’aide du SGEN-CFDT 9-3-4.

    Le jour de la préparation du CTP, une délégation composée d’enseignants de l’école, de l’adjoint au maire chargé de l’enseignement, d’un représentant FCPE et de Kathy Tran pour le SGEN-CFDT 9-3-4 rencontra M. Sürig, IA adjoint. Bien qu’attentif à nos demandes, celui-ci indiqua que les décisions ne pourraient être prises qu’au CTP de juin par M. Jouault.

    Entre-temps, une réunion entre l’équipe de l’école et l’IEN fut très conflictuelle et les propos tenus par celle-ci choqua nombre de collègues.

    S’ensuivit alors de nombreux courriers en direction de l’IEN, de l’IA et pour finir au Recteur pour faire part de l’étonnement de tous à ne pas vouloir reconnaître les spécificités de l’école en s’en tenant au seul rapport de l’IEN. Par ailleurs, un rassemblement eut lieu devant l’école et une pétition fut signée par les parents.

    L’IEN et l’IA furent très irrités de constater qu’on avait poussé nos demandes jusque dans le bureau du Recteur.

    Le CTP de juin ne donna rien, l’IA refusant de céder. Sauf.…qu’il prit soin de joindre Kathy pour lui expliquer que l’école des Chalets avait toute son attention et que les décisions de mise à disposition de personnel supplémentaire pouvaient être prises par la circonscription.. Apparemment, il y avait une amorce de redescente décisionnelle Recteur-IA-IEN pour essayer de calmer la situation…

    Cependant, nous avons eu l’impression d’un retour à la case départ : c’est à l’IEN de gérer.

    Il en va ainsi du « dialogue social » dans la 7ème circonscription du Val-de-Marne…

    Et maintenant....

    En cette rentrée 2009, l’école des Chalets bénéficie pour l’instant d’une attention particulière de la part de l’IEN en matière de remplacement. C’est le bon point. La directrice devrait également retrouver l’aide d’un « Contrat avenir » au mois de novembre.

    L’équipe attend toujours l’ouverture de la classe à horaire aménagé, option théâtre, promise pour cette rentrée et qui tarde à venir.

    Elle reste très attentive à l’évolution de la situation et se tient prête à remettre l’action en marche.

    Elle fera le point de la situation avec tous ses partenaires lors du premier conseil d’école, après les vacances de la Toussaint.

    En attendant, elle a eu sa part de grippe A, en ayant la classe de CM2 fermée une semaine, mais ça ce n’est ni la faute de l’école, ni celle de l’IEN….

    À suivre...

    Jean-Claude Robineau