Logo

Syndicat général de l'Éducation nationale


SGEN-CFDT de l’Académie de Créteil

  • Accueil
  • > ECOLES
  • > Maternelle
  • 30 septembre 2009

    1ère rentrée : un vrai cauchemar !

    Exemple réel d’une 1ère rentrée en petite section. Expérience à ne surtout pas suivre...

    « Je téléphone pour prendre rendez-vous « Pas de rendez-vous individuel, la directrice ne peut pas recevoir 60 parents, elle n’a pas que ça à faire ». La rencontrer à 16h30 ? « Impossible... » Je passe donc un matin à 8h20 et la directrice m’informe « Réunion un samedi matin de juin sans l’enfant », s’il vient, « j’espère qu’il sera sage et qu’il ne dérangera pas ». Gloups !

    Réunion

    Parents assis sur des bancs face aux 2 enseignantes de Petite section debout...
    - Respecter les horaires « je ne suis pas payée pour rester après 16h30 »,
    - Lire les mots affichés pour ne pas devoir répondre au téléphone « je n’ai pas que ça à faire », et… c’est tout ! « Vous avez des questions ? »

    Les doudous ? Tolérés au début mais ils se retrouvent rapidement dans la caisse à doudous ;

    les « teuteutes » ? Interdites en classe même le 1er jour.

    Une visite de l’école avec l’enfant ? « Ah ba heu… vous n’avez qu’à passer un matin, un midi ou un soir à l’heure de sortie ou d’entrée des enfants ».

    La propreté ? Si trop d’accidents pendant les 2 premières semaines, les enfants retournent chez eux...

    La cantine ? C’est pas notre problème ! C’est un temps mairie.

    La sieste ? A 13h30 par les enseignantes ;

    La récréation ? Les 6 classes ensemble.

    Le jour de la rentrée ? à 10h30. Vous n’entrez pas dans la classe, la porte sera fermée donc un bisou et tchao … De toute façon de toute l’année vous n’entrerez pas dans la classe !

    Les ATSEM ? Uniquement pour l’hygiène et les préparations matérielles de la classe car elles ne sont pédagogues alors pas d’ateliers à tenir.

    Les réunions de parents le samedi ? « Mais vous n’écoutez pas les informations !!! il n’y a plus d’école le samedi matin, c’est un problème… Nous les ferons le soir. Nous avons ensuite "visité" les classes de petits...

    Le jour de la rentrée

    Parents et enfants à la queue leu leu devant la classe fermée, des adultes à l’intérieur. L’enseignante, gardienne de l’entrée prend chaque enfant étiqueté par les parents et le met à l’intérieur après le petit bisou.

    Quelques mois plus tard, le cauchemar est sorti du placard...

    Maintenant, ça va bien. Mon enfant est content d’aller à l’école, les copains... sa Maîtresse, il l’aime bien ! Mauvais rêve ! Pourquoi sa maîtresse, directrice de l’école s’est-elle montrée si froide au moment de la rentrée alors qu’elle est plutôt sympathique ... Finalement, les enfants s’adaptent, les parents tournent la page. Mais ne serai-til pas mieux de vivre la 1ère rentrée autrement ? »

    Pour le Sgen-CFDT... :

    Offrir un accueil de qualité L’école doit renforcer l’attitude d’accueil pour les parents et les enfants. Les parents doivent être associés à cette première entrée dans l’univers scolaire pour réduire le décalage entre les objectifs que se fixe l’école et l’image qu’en ont les parents. Cela doit permettre aux enseignants une meilleure appréhension de la culture et du mode de vie des familles.