Logo

Syndicat général de l'Éducation nationale


SGEN-CFDT de l’Académie de Créteil

  • Accueil
  • > ECOLES
  • > Maternelle
  • 9 février 2010

    Accueil des enfants de moins de 3 ans :une inégalité lourde de conséquences

    Les familles qui ont les revenus les plus modestes (inférieurs à 1100 € par mois) sont celles qui ont le moins accès aux modes de garde collectifs : crèches et assistantes maternelles.

    Entre 2002 et 2007 cette situation n’a pas du tout évolué en ce qui concerne l’accueil en crèche et très peu en ce qui concerne les assistantes maternelles (+1%).

    Les activités éducatives mises en œuvre dans les crèches (mais aussi par des assistantes maternelles de mieux en mieux préparées à leur tâche) ne profitent donc pas en priorité aux enfants qui en auraient le plus besoin.

    Les écarts de développement constatés à l’entrée en maternelle ne s’expliquent donc pas seulement par des différences d’origine familiale. Les politiques publiques ne privilégient pas l’accueil des jeunes enfants de milieux sociaux défavorisés dans les structures qui leur seraient les plus profitables.


    En savoir plus :

    Guillaume Bailleau, DREES - février 2010 L’offre d’accueil collectif des enfants de moins de 6 ans en 2008.

    Nathalie Blanpain, DREES - juin 2009 les dépenses pour la garde des jeunes enfants.