Deprecated: Function ereg() is deprecated in /var/www/vhosts/sgencreteil.ouvaton.org/httpdocs/ecrire/inc/lang.php on line 32 Deprecated: Function ereg_replace() is deprecated in /var/www/vhosts/sgencreteil.ouvaton.org/httpdocs/ecrire/inc/acces.php on line 38 Deprecated: Function ereg_replace() is deprecated in /var/www/vhosts/sgencreteil.ouvaton.org/httpdocs/ecrire/inc/acces.php on line 39 Deprecated: Function ereg_replace() is deprecated in /var/www/vhosts/sgencreteil.ouvaton.org/httpdocs/ecrire/inc/acces.php on line 40 Deprecated: Function ereg() is deprecated in /var/www/vhosts/sgencreteil.ouvaton.org/httpdocs/ecrire/inc/flock.php on line 60 Deprecated: Function ereg() is deprecated in /var/www/vhosts/sgencreteil.ouvaton.org/httpdocs/ecrire/inc/filtres.php on line 560 Deprecated: Function ereg() is deprecated in /var/www/vhosts/sgencreteil.ouvaton.org/httpdocs/ecrire/inc/filtres.php on line 561 Deprecated: Function ereg() is deprecated in /var/www/vhosts/sgencreteil.ouvaton.org/httpdocs/ecrire/inc/filtres.php on line 609 Deprecated: Function ereg() is deprecated in /var/www/vhosts/sgencreteil.ouvaton.org/httpdocs/ecrire/inc/filtres.php on line 619 Deprecated: Function ereg() is deprecated in /var/www/vhosts/sgencreteil.ouvaton.org/httpdocs/ecrire/inc/texte.php on line 1419 SGEN-CFDT de l’Académie de Créteil : N°01 DU 01 SEPTEMBRE 2010
Logo

Syndicat général de l'Éducation nationale


SGEN-CFDT de l’Académie de Créteil

  • Accueil
  • > ECOLES
  • > CLICS aux écoles
  • 1er septembre 2010

    N°01 DU 01 SEPTEMBRE 2010

    @ Soyons nombreux, offensifs, déterminés

    Mardi 7 septembre 2010 République - Nation 14h Les déclarations d’intention doivent être déposées avant vendredi 3/09 au soir

    Le milieu de l’Education nationale a été largement traumatisé par son engagement sur les retraites en 2003. Aujourd’hui la situation est différente. Nous sommes tous (public et privés, salariés et non salariés) concernés, et pour la plupart unis contre le projet sur les retraites. Par ailleurs, notre rôle consiste aussi et toujours à transmettre les valeurs propres à la République, c’est une responsabilité particulière. Nombre de problématiques récentes ne peuvent que nous interroger à ce sujet (épisodes sur la sécurité, Roms notamment).

    4 raisons de faire grève :
    - Le souci de l’efficacité Les grèves d’une journée sans résultats usent les personnels. Parfaitement conscient de ce phénomène, le SGEN-CFDT se garde bien d’appeler à toutes les grèves. Mais il joue la carte de l’unité syndicale sur ce dossier important. Il faut savoir reconnaître les journées d’action qui ont l’intérêt de l’utilité. Cette journée du 7 septembre, bien que située tôt après la rentrée, nous semble déterminante.

    -  Un projet injuste et rejet La population, au-delà des seules organisations syndicales ou partis, rejette le projet gouvernemental sur les retraites. Chacun comprend la nécessité de réformer afin de garantir aux actuels et futurs retraités des conditions dignes. Mais les solutions proposées sont iniques.

    Dès que l’un d’entre nous se penche sur ses propres comptes, il voit rapidement, qu’au travers de ces mesures, il est condamné à travailler jusqu’à 67 ans ou à avoir une pension qui ne lui permettra pas de vivre correctement. D’autres solutions ? Elles existent et supposent d’autres conditions de partage. Quand à l’argument sur l’espérance de vie qui s’allonge, il est mis en défaut par au moins deux éléments :
    - chaque année faite en plus se fait au détriment de l’entrée d’un jeune dans la vie professionnelle.
    - enfin une question simple : à quelle époque profitera-t-on le mieux de sa retraite ? Entre 60 et 70 ans ou au-delà de 67 ou 70 ans ?

    - Un pouvoir aux abois Le gouvernement est aux abois. Fragilisé dans sa politique sécuritaire, mais aussi au travers d’affaires qui touchent le ministre en charge du dossier. La réforme passera par l’assemblée nationale et nombre de députés voient se profiler un large échec en 2012. La solidarité de l’UMP pourrait bien se trouver ébranlée. Et rien ne dit que le projet en l’état recueille leur adhésion. Ce terrain nous devient donc favorable. Pour cette raison, les syndicats se sont adressés à tous les élus au cours de l’été.

    - Seul notre nombre donnera à réfléchir L’effet nombre chez les grévistes, et plus encore leur présence dans les manifestations, sont ce que redoute le plus le gouvernement dans une période qui est loin de lui être favorable. Le 7 septembre, nous serons salariés du privé et du public. Sachons l’utiliser de manière efficace.

    Pour toutes ces raisons, nous pensons que la participation extrêmement forte de tous les salariés (public comme privé), et au-delà, à la grève du mardi 7 septembre sera déterminante pour cette loi qui devrait être adoptée en octobre.

    @ Un gouvernement qui peut reculer : l’APL

    Craindrait-il la présence des jeunes le 7 septembre ?

    Le gouvernement vient de revenir sur un projet qui allait largement nuire aux étudiants des milieux défavorisés. Que s’est-il donc passé ? La vision d’un 7 septembre réunissant salariés et étudiants/lycéens, sur les problèmes de retraites et de logement y serait-elle pour quelque chose ?

     COMMUNIQUE FEDERATION SGEN : Maintien de l’APL et dixième mois de bourses : un retour à la sagesse... mais il reste beaucoup à faire… lire le communiqué

    @ Action sociale en faveur des personnels 2010

    Les aides sociales touchent plusieurs domaines (logement, famille, vacances, …). Elles se divisent entre les PIM (Prestations inter ministérielles) qui concernent tous les fonctionnaires et les ASIA (Aides sociales d’initiative académique) seulement accessibles aux personnels de l’Éducation nationale travaillant dans l’académie de Créteil : le document complet au format pdf (783 ko)

    @Indemnités des formateurs et des tuteurs

    Indemnités pour l’accueil et l’accompagnement des étudiants et des stagiaires

    Des décrets du 24 août 2010 fixent la rémunération des enseignants des premier et second degrés participant à la formation des professeurs stagiaires et des étudiants se destinant aux métiers de l’enseignement.

    1er degré :

    l’indemnité des EMF (maîtres formateurs) qui participent à la formation des stagiaires du 1er degré est majorée de 50 %, leur régime indemnitaire annuel total est porté de 1 449 € à 1 759 €.

    Les maîtres d’accueil temporaire (MAT) bénéficieront d’une indemnité de 200 € pour encadrer deux étudiants en stage d’observation ou de pratique accompagnée ou un étudiant stagiaire en responsabilité.

    Les conseillers pédagogiques de circonscription qui encadreront un étudiant stagiaire en responsabilité percevront aussi une indemnité de 200 €.

    Les enseignants du premier degré chargés du tutorat des enseignants stagiaires percevront l’indemnité de fonction des maîtres formateurs de 929 € brut par an.