Deprecated: Function ereg() is deprecated in /var/www/vhosts/sgencreteil.ouvaton.org/httpdocs/ecrire/inc/lang.php on line 32 Deprecated: Function ereg_replace() is deprecated in /var/www/vhosts/sgencreteil.ouvaton.org/httpdocs/ecrire/inc/acces.php on line 38 Deprecated: Function ereg_replace() is deprecated in /var/www/vhosts/sgencreteil.ouvaton.org/httpdocs/ecrire/inc/acces.php on line 39 Deprecated: Function ereg_replace() is deprecated in /var/www/vhosts/sgencreteil.ouvaton.org/httpdocs/ecrire/inc/acces.php on line 40 Deprecated: Function ereg() is deprecated in /var/www/vhosts/sgencreteil.ouvaton.org/httpdocs/ecrire/inc/flock.php on line 60 Deprecated: Function ereg() is deprecated in /var/www/vhosts/sgencreteil.ouvaton.org/httpdocs/ecrire/inc/filtres.php on line 560 Deprecated: Function ereg() is deprecated in /var/www/vhosts/sgencreteil.ouvaton.org/httpdocs/ecrire/inc/filtres.php on line 561 Deprecated: Function ereg() is deprecated in /var/www/vhosts/sgencreteil.ouvaton.org/httpdocs/ecrire/inc/filtres.php on line 609 Deprecated: Function ereg() is deprecated in /var/www/vhosts/sgencreteil.ouvaton.org/httpdocs/ecrire/inc/filtres.php on line 619 Deprecated: Function ereg() is deprecated in /var/www/vhosts/sgencreteil.ouvaton.org/httpdocs/ecrire/inc/texte.php on line 1419 SGEN-CFDT de l’Académie de Créteil : N°12 DU 14 DECEMBRE 2010
Logo

Syndicat général de l'Éducation nationale


SGEN-CFDT de l’Académie de Créteil

  • Accueil
  • > ECOLES
  • > CLICS aux écoles
  • 16 décembre 2010

    N°12 DU 14 DECEMBRE 2010

    @ Supprimer les RASED, ce n’est pas un cadeau pour l’Ecole !

    Le collectif RASED appelle à un rassemblement le mercredi 15 décembre à 17 heures devant le Ministère de l’Education et à des initiatives locales au mois de Janvier, dans le cadre des mobilisations pour un autre budget pour l’Ecole. ► Lire le tract

    @ Mutations inter-départementales

    Vendredi 17 décembre 2010 au plus tard : Retour des confirmations de demande de changement de département et des pièces justificatives dans les inspections académiques.  Vous la trouverez dans votre boite I prof. Elle est à renvoyer avec votre dossier à l’IA avant le 17 décembre. Nous vous conseillons de complétez une fiche de suivi sur Sgen +

    @ L’enfant n’est pas un yoyo :

    Une commission parlementaire propose de légiférer contre la semaine de quatre jours. En 2008, quand Xavier Darcos imposait la semaine de quatre jours, le Sgen-CFDT a arraché, par la négociation, les possibilités réglementaires alternatives : la semaine scolaire sur neuf demi-journées et l’aide personnalisée pendant les 24 h en pratiquant les horaires décalés. Le Sgen-CFDT ne peut donc pas être suspecté d’un attachement inconsidéré à la semaine de quatre jours.

    Lire la suite du communiqué de presse du Sgen-CFDT

    @ Semaine de 4 jours La mission parlementaire s’exprime  :

    La semaine de quatre jours "n’est pas bonne pour la scolarité de nos enfants", résume Michèle Tabarot (UMP) sur RTL. En conclusion, selon elle, elle devrait tout simplement "être interdite". Il faudrait aussi "réduire la durée de la journée en fixant un plafond quotidien horaire", prône la mission. "Dans ce cadre, une heure d’étude surveillée pour tous les élèves pourrait être instituée, sans sacrifier pour autant l’aide personnalisée. Mais celle-ci devrait être toutefois repensée. Elle pourrait être intégrée dans le temps de la classe, le temps scolaire ordinaire, “ce qui permettrait de mettre en œuvre dans les écoles une pédagogie réellement différenciée ...

    Lire l’article des cahiers pédagogiques

    @ PISA : la France dans la moyenne des pays de l’OCDE

    Publiés mardi matin 7 décembre, « les résultats de l’évaluation internationale PISA mettent le doigt sur la plaie principale de l’école française : la montée des inégalités. Ce sont elles qui pèsent sur les résultats globaux qui restent moyens... »

    Lire le flash spécial PISA dans l’Expresso du Café pédagogique

    Lire « Les clés de l’amélioration des systèmes scolaires », rapport publié par Les Echos. Extrait : « Pour les systèmes scolaires européens qui, comme la France, ont une bonne performance sans être pour autant excellents, la clé de l’amélioration réside principalement dans les pratiques pédagogiques et la transmission des savoir-faire entre les enseignants sur le terrain, ainsi que dans l’accroissement des marges de manoeuvre laissées aux structures régionales et aux établissements. »

    Le système scolaire français doit cesser d’exclure plus d’un élève sur cinq.

    Lire La réaction du Sgen-CFDT

    @ Masterisation : chacun doit assumer ses choix !

    La nocivité de la réforme de la formation et du recrutement des enseignants, pour les personnels comme pour le système éducatif, n’est plus à démontrer. A une période où il était encore possible de choisir un autre chemin, le gouvernement et certains syndicats ont sacrifié les IUFM et toute formation professionnelle sur l’autel du « tout disciplinaire ».

    Lire le tract

    @ Journée d’action nationale le 22 janvier 2011

    Le collectif "un pays, une école, notre avenir" a décidé qu’une journée nationale d’action pour protester contre les conséquences du budget. Cette journée a été fixée au 22 janvier , au moment où les CTPA (voire les CAEN) pourraient être consultés sur les suppressions de postes dans les EPLE, les services et les écoles.

    Lire la suite

    @ Droit individuel à la formation (DIF) : de la théorie à la réalité...

    Le droit individuel à la formation a été créé en 2004 dans le secteur privé ; la loi prévoyait 20 heures par an capitalisable sur 6 ans maximum. Il a fallu attendre 2007 pour que ce droit soit transposé dans le secteur public par une loi.

    Jusqu’à maintenant, il était impossible pour les personnels de mobiliser ce droit en dehors des formations prévues au plan de formation académique ! La nouvelle circulaire (2010-206 du 17 juin 2010) parue au Bulletin officiel n°43 du 25 novembre 2010 permet, et même recommande, aux fonctionnaires d’utiliser ce droit pour des formations en dehors du plan de formation. Au 31 décembre 2009, les agents à temps complet bénéficient d’un crédit de 50 heures. Il est conseillé aux Recteurs d’accorder « de préférence » les demandes de formation qui se déroulent durant les vacances scolaires… Elles devront être adressées, par la voie hiérarchique, à une personne ressource désignée par le Recteur qui formalisera la demande dans les deux mois, par un accord écrit, et pourra au besoin s’entretenir avec le demandeur.

    La circulaire rappelle les conditions d’indemnisation (50 % de 1/1607 du traitement brut annuel par heure de formation en dehors du temps de travail), façon de souligner une nouvelle fois que les formations devront avoir lieu pendant les vacances… Elle précise même que la formation pourra donner lieu à une prise en charge financière ! Mais avant de se pincer pour être sûr de ne pas rêver, la phrase suivante indique que c’est « dans la limite des crédits disponibles »… Compte tenu des marges budgétaires actuelles, l’exercice effectif de ce droit (et en particulier pour la prise en charge de formations payantes) risque d’être réduit à sa portion congrue.

    L’esprit de cette circulaire est assez malsain car, tout en rappelant que le Dif permet à la personne d’acquérir de nouvelles compétences, elle énonce immédiatement que ce peut être dans la perspective d’une « mobilité professionnelle ». L’administration a une vue pour le moins restrictive, pour ne pas dire orientée, du Dif.

    La circulaire parue au BO n° 43