SGEN-CFDT de l’Académie de Créteil
http://sgencreteil.ouvaton.org/spip.php?article705

Politiques >> Actualités


« Plan Espoir-banlieues », volet éducation : soutenir des projets sans opposer public et privé

vendredi 15 février 2008

Le ministre de l’Education, Xavier Darcos, a présenté le 14 février, le volet éducation du plan banlieues.

La confédération CFDT et ses deux fédérations de l’enseignement public, le SGEN, et de l’enseignement privé, la FEP, notent la rapidité avec laquelle Xavier DARCOS veut mettre en œuvre les mesures du plan « espoir-banlieues ». Elles retrouvent dans le discours du ministre leur affirmation constante que l’école ne peut à elle seule régler le problème des injustices sociales et des discriminations.

Pour la CFDT, l’État doit donner plus de moyens aux personnes et aux bassins de formation qui subissent ces inégalités. En ce sens, elle approuve la mobilisation prévue dans le plan banlieue. L’exercice est cependant difficile au moment même où l’éducation nationale subit de plein fouet de nombreuses suppressions de postes, et ce depuis plusieurs années.

L’enseignement privé sous contrat doit concourir, tout autant que l’enseignement public, à la réussite de tous, y compris des jeunes les plus en difficulté.

Les personnels qui travaillent dans des établissements difficiles font de leur mieux pour y parvenir, qu’ils exercent dans le public ou dans le privé.

Le ministre aurait été mieux inspiré de ne pas chercher à opposer deux réseaux, dont les charges et obligations ne sont d’ailleurs pas les mêmes.

Plutôt que d’ouvrir un fonds spécifique pour l’enseignement privé, la CFDT préconise que des moyens humains (personnels de santé, tutorat, accompagnement...) soient octroyés aux établissements de ces bassins de formation, sur la base de projets portés par les communautés éducatives.

C’est dans ce cadre qu’il faut mettre en synergie les actions pour la seule cause qui vaille : celle de la réussite de tous et en particulier des plus démunis.


© 2008 SGEN-CFDT de l’Académie de Créteil